Facebook Twitter Youtube

Gérer votre sciatique lors des vols long-courriers

Gérer votre sciatique lors des vols long-courriers

Les douleurs sciatiques peuvent être difficiles à gérer sur un vol qui ne dure qu’une heure. Alors sur un vol qui dure douze heures, ou plus, cela peut se transformer en une véritable torture ! Les douleurs de dos de toute sorte sont pénibles, mais si vous vous apprêtez à prendre un vol long-courrier, il y a certaines choses que vous pouvez faire avant et pendant le vol pour rendre votre vie plus confortable.

Avant de pendre l’avion

Si vous suivez un traitement, il est plus prudent d’aller consulter votre médecin et de l’informer du vol qui vous attend. Il pourrait vous prescrire un antidouleur approprié pour vous permettre de mieux gérer vos symptômes. Si cela est possible, réservez un siège doté d’un maximum d’espace pour vos jambes. En effet, disposer d’espace pour étirer vos jambes est inestimable car si vous êtes à l’étroit, il est alors fort probable que vous souffrirez de douleurs sciatiques à un moment durant le vol.

Assurez-vous que vos valises soient appropriées, elles aussi. Elles doivent être légères et, dans l’idéal, sur roulettes afin d’éviter toute tension et pression sur votre dos. Faites également bien attention à ne pas forcer sur votre dos si vous devez placer un bagage dans le compartiment à bagages au-dessus de vous.

Durant le vol

Votre position assise durant le vol est capitale pour votre confort. Si possible, inclinez votre siège pour éviter d’être trop penché vers l’avant et de faire ainsi pression sur vos disques intervertébraux. De plus, si vous n’en possédez pas encore un, le vol long-courrier est l’excuse parfaite pour investir dans un coussin spécifiquement conçu pour soulager les douleurs sciatiques. Ce-dernier est un investissement à long terme qui vous soulagera également à la maison, dans le train, dans la voiture et, tout simplement, où que vous décidiez d‘aller.

Bouger est un élément clé. Dès que vous pourrez aller et venir dans l’avion, il serait judicieux de faire régulièrement de légers exercices. Assurez-vous de faire un aller-retour dans le couloir au moins une fois par heure, afin de faire circuler le sang et empêcher les douleurs sciatiques de se déclarer trop fortement.

À l’atterrissage, souvenez-vous de faire bien attention si vous possédez des bagages dans le compartiment à bagages au-dessus de vous car si vos muscles sont raides, vous aurez alors plus facilement tendance à vous blesser.

Laissez un commentaire