Facebook Twitter Youtube

S’habiller avec une sciatique

S’habiller avec une sciatique

Avec un peu de chance, suite à mes derniers billets, vous dormez mieux, vous vous levez plus facilement le matin et vos douleurs se sont apaisées. Aujourd’hui, voici, comme promis, mes conseils pour s’habiller.

 

Lorsque j’avais une sciatique, j’ai remarqué que l’une des choses les plus difficiles à faire soi-même était de s’habiller le matin, notamment de mettre ses sous-vêtements, ses chaussettes et ses chaussures (faire ses lacets). Afin de vous aider, voici trois articles qui valent la peine d’être achetés :

  • Une pince de préhension : un excellent outil, non seulement pour s’habiller mais également pour ramasser tous les objets que vous faites tomber. Ces pinces peuvent s’acheter en ligne et coûtent entre 12 et 17 euros.
  • Un chausse-pied (ou une cuillère) à long manche : il est très utile pour enfiler ses chaussettes et chaussures, surtout quand il est utilisé avec la pince de préhension.
  • Une paire de chaussures à enfiler.

Les sous-vêtements

En partant du principe que vous portez des sous-vêtements (comme la plupart d’entre nous !), voici quelques conseils pour les mettre en l’absence d’un partenaire extrêmement compréhensif. Une fois assis, attrapez un côté du tissu – dans le cas présent, le sous-vêtement – avec la pince de préhension, puis passez le chausse-pied à long manche (une cuillère à long manche est également une bonne alternative) dans l’interstice opposé à celui que vous maintenez avec la pince, et écartez le sous-vêtement.

Vous devriez désormais pouvoir passer un pied, puis l’autre, puis remonter votre sous-vêtement.

Les chaussettes

 

Si vous pouvez vous en passer, faites-le, ou si, à la place, si vous avez quelqu’un pour vous aider, c’est formidable ! Mais s’il vous faut porter des chaussettes et vous n’avez personne pour vous aider, je vais vous expliquer comment je faisais pour enfiler mes chaussettes. C’est aussi valable pour les collants, mais je dois dire que je n’ai jamais essayé ! Mettre des chaussettes suit le même protocole que des collants, même si, à vrai dire, ces derniers sont tout de même plus difficiles à mettre.

Attrapez votre chaussette avec la pince de préhension, placez l’extrémité la plus large de la cuillère/du chausse-pied à long manche dans la chaussette et écartez pour ouvrir cette dernière (veuillez noter que le dos de la cuillère est tourné vers l’intérieur de la chaussette car, de cette façon, la chaussette a moins de chance de glisser de la cuillère). Ensuite, passez votre pied dans l’espace que vous avez créé et remontez votre chaussette.

Je ne dis pas que ces deux actions sont faciles, mais si vous devez les accomplir et que vous n’avez personne pour vous aider, alors mes astuces vous permettront de les réaliser bien plus facilement et bien moins douloureusement que si vous vous penchiez pour les faire.

Les chaussures à enfiler sont, quant à elles, suffisamment explicites.

Une fois de plus, j’espère que ceci pourra vous aider. Dans mon prochain billet, je vous parlerai de choses que vous pouvez faire en toute sécurité pour apaiser vos douleurs.

Cordialement,

Ian

Laissez un commentaire