Facebook Twitter Youtube

Sortir du lit avec une sciatique

Sortir du lit avec une sciatique

Avec un peu de chance, suite à mon dernier billet, vous dormez mieux. Aujourd’hui, voici, comme promis, mes conseils pour se lever le matin.

Sortir du lit le matin peut être pour le moins difficile, mais c’est encore pire lorsque vous avez des douleurs sciatiques.

Quand je souffrais d’une crise aigüe de sciatique, je commençais toujours la journée par des exercices doux sur mes chevilles et la partie inférieure de mes jambes en étant allongé sur mon lit. En effet, remplir ses articulations de liquide synovial avant de mettre son poids sur ces dernières réduit la douleur que possèdent les articulations ankylosées.

Étape 1

  • Je m’allongeais à plat sur le dos avec un oreiller sous mes genoux pour réduire la pression sur le nerf sciatique. Je commençais alors par baisser mes doigts de pied puis les ramener vers moi à plusieurs reprises, sur au moins dix répétitions.
  • Je tournais ensuite mes chevilles dans le sens des aiguilles d’une montre sur dix répétitions, puis dans le sens contraire des aiguilles d’une montre sur dix répétitions également.
  • Puis, je maintenais mes pieds et mes genoux serrés en gardant mes talons sur le lit et je ramenais mes pieds vers mes fesses autant que possible et sans me faire mal (oubliez le « pas de résultats sans efforts », il ne faut pas aggraver l’était du nerf !).
  • Ensuite, je balançais mes genoux d’un côté à l’autre, en les balançant aussi loin que possible et avant de commencer à ressentir des élancements de douleurs sciatiques.
  • J’ai aussi remarqué que faire ces exercices en maintenant la tête à plat sur le lit empêchait la douleur de surgir. Car si vous penchez votre tête en avant, celle-ci tire alors sur votre nerf sciatique et provoque des douleurs.
  • Pour finir, je ramenais mon genou du côté non-douloureux (le côté gauche dans mon cas) aussi haut que possible contre ma poitrine, puis je faisais de même avec mon genou du côté douloureux (si cela était possible, car je m’arrêtais avant de ressentir des élancements de douleurs sciatiques. Souvenez-vous que la douleur n’est pas bénéfique !).

Une fois le bas du dos étiré, je passais à l’étape 2.

Étape 2

  • Je fermais mon poing et le plaçais sous ma fesse du côté qui me faisait mal et je le laissais faire pression contre le muscle piriforme qui traverse le milieu de la fesse. Cela aide à détendre le muscle, qui peut être la raison de vos douleurs sciatiques car lorsqu’il se contracte, il fait pression sur le nerf qui passe, lui aussi, dans la fesse. Néanmoins, si cela augmente votre douleur, arrêtez !
  • Généralement, arrivé à ce stade, je me sentais prêt à sortir du lit. Pour accomplir cela, je roulais sur le côté en plaçant mon bras et ma main sous ma cuisse, de sorte qu’en mettant mes jambes hors du lit, ma cuisse se retrouvait contre ma main et mon bras qui me servaient alors de levier et me permettaient de m’asseoir au bord du lit.

Une fois de plus, j’espère que ceci pourra vous aider. Dans mon prochain billet, je vous donnerai des conseils sur comment s’habiller, chose qui peut s’avérer être extrêmement compliquée si vous n’avez personne pour vous aider à enfiler vos chaussettes !

Cordialement,

Ian

Laissez un commentaire